Un mémoire de fin d’études ambitieux

Depuis 2015, j’ai la chance de présenter 12h de cours aux étudiants de l’école d’orthophonie de l’Université de Poitiers. Je leur enseigne des notions de physiologie de l’allaitement et je les amène à aiguiser leur regard sur le bébé allaité et comment une bonne compréhension de l’allaitement pourra les aider à prendre en soin des bébés ou bien des enfants présentant des difficultés alimentaires.

Régulièrement, mes étudiants témoignent de leur fascination vis à vis de cet acte naturel ; ils sont sensibles au manque de connaissances de certaines professions médicales sur le sujet et veulent en apprendre davantage sur le sujet pour eux-mêmes.

L’une d’entre elles a même décidé d’aller plus loin en réfléchissant à un lien à créer entre le professionnel de l’allaitement et l’orthophoniste. Elle s’est demandée si un partenariat pouvait exister entre nos spécialités et elle y a consacré son mémoire de fin d’études qu’elle m’a aimablement demandé de diriger conjointement avec une orthophoniste, Mme Mathilde Gratier. Son mémoire s’intitule : “Étude de l’efficacité des massages de désensibilisation dans le cadre de difficultés d’allaitement“.

Flore Blandin a travaillé avec rigueur et soin. La mention Bien qu’elle a obtenue est parfaitement méritée et je tiens à la féliciter une fois encore pour la qualité de son travail.

Vous pouvez consulter son mémoire ici.

Résumé

L’alimentation tient une place essentielle dans la vie d’un individu, tant d’un point de vue nutritionnel que social.

Chez certains sujets, cette alimentation se trouve altérée, on parle de troubles de l’oralité alimentaire. Ces troubles apparaissent chez le jeune enfant, souvent lors de la diversification alimentaire, parfois plus tôt, qu’il soit allaité ou alimenté au biberon. Les répercussions sur le quotidien de l’individu sont alors conséquentes, en particulier chez l’enfant en pleine croissance. Une prise en soins précoce des difficultés d’alimentation est alors primordiale pour permettre à l’enfant de retrouver le plaisir de s’alimenter.

Catherine Senez, orthophoniste, a développé un protocole de massages de désensibilisation, basé sur le processus d’habituation et visant à faire régresser les comportements d’évitement.

Notre intérêt s’est porté sur l’étude de l’efficacité de ces massages dans la prise en soins des enfants allaités ayant des difficultés alimentaires.

Nous avons diffusé, à des mères allaitantes un questionnaire visant à effectuer un état des lieux des difficultés alimentaires de leur enfant et une analyse des massages réalisés et de l’évolution constatée.

Les résultats ont montré que 62,5 % des mères ont observé une évolution grâce au protocole de massages et la poursuite de l’allaitement a été possible pour 87,5 % de notre population.

Vous souhaitez être informé de mes actualités ?

N’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir ma newsletter.