Allaiter est un choix personnel : comment prévoyez-vous de nourrir votre bébé ?

Allaiter est un choix personnel : comment prévoyez-vous de nourrir votre bébé ? La façon dont vous allez nourrir votre nouveau-né est la première décision que vous prenez en matière de nutrition pour votre enfant.

Allaiter, une question de choix

On s’étonne que dans un pays comme la France, la question du choix soit posée d’une manière encore très maladroite aujourd’hui :
– Souhaitez-vous allaiter votre bébé ?
– Avez-vous prévu de donner le biberon ou le sein (jugez dans quel ordre la question est généralement posée, mettant l’accent sur la norme, le biberon et l’opposant au sein rétrograde !)
– Sein ou biberon, comment choisir ?
– Lait infantile ou allaitement au sein, qu’est-ce qui est mieux ?

En fin de grossesse ou au moment de l’accouchement, on estime que le couple doit avoir pris une décision, qu’elle soit d’allaiter le bébé ou de donner le biberon.

On avance par-là que cette décision est dichotomique, “C’est l’un ou l’autre madame, vous avez pris une décision, vous ne pouvez pas revenir en arrière”.

On peut même lire dans des manuels médicaux comme le manuel MSD que “Normalement, le nouveau-né a des réflexes actifs qui l’aident à trouver le mamelon et à téter.”
Si celui-ci ne trouve pas le sein tout seul, c’est sans doute qu’il en aurait décidé autrement… Mieux vaut alors “passer au biberon…”
Le paragraphe en question concluant d’entrée de jeu que “Le lait infantile est également une alternative.”

Quand on s’interroge, on peut s’étonner que l’entrée en matière sur le sujet oppose déjà deux modes de maternage et qu’elle fragilise d’emblée le projet d’une mère hésitante.

Un bébé en train de se nourrir au sein de sa maman
Un bébé en train de se nourrir au sein de sa maman.

Les recommandations en matière de santé publique sont pourtant unanimes

L’Académie américaine de pédiatrie (AAP) a récemment rejoint les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en faveur d’un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de la vie. Une fois qu’ils ont commencé à manger des aliments solides, les bébés devraient continuer de téter le sein pendant toute leur première année de vie et même au-delà, s’ils le souhaitent.

Mais l’allaitement n’est pas possible ou le premier choix pour toutes les mamans. La décision d’allaiter ou de donner le biberon à un bébé dépend généralement du niveau de confort de la mère en matière d’allaitement et de son mode de vie.

Quels sont les avantages de l’allaitement maternel ?
L’allaitement présente de nombreux avantages pour votre bébé, quel que soit son âge. Rappelons cette évidence : le lait maternel est l’aliment privilégié du petit de notre espèce. C’est ce que son système digestif attend pour fonctionner normalement et se défendre cintre les virus et agents pathogènes.
Il contient les nutriments essentiels dont le nouveau-né a besoin, même ceux que la science connaît encore très peu et il est facile à digérer. Les préparations commerciales tentent d’imiter le lait maternel, et s’en approchent, mais ne pourront jamais l’égaler.

Voir un extrait du livre : Un lait qui nous étonnera toujours

extrait du livre : Un lait qui nous étonnera toujours
extrait du livre : Un lait qui nous étonnera toujours

Source : Le manuel MSD (Les Manuels MSD sont une source complète d’informations médicales connus sous le nom de Manuels Merck aux États-Unis et au Canada)

Voir plus de contenu

Un bébé avec sa maman et son papa

Allaitement : quand consulter ? Pourquoi choisir une IBCLC (consultante certifiée en lactation) ?

L’allaitement, ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est inné ! Les IBCLC sont là pour vous renseigner dès avant la naissance. L’objectif : vous préparer au mieux. Nous pouvons aussi vous accompagner jusqu’au sevrage. Et bien sûr, nous sommes formé·e.s pour vous guider à chaque étape de l’allaitement. Tour d’horizon des types de consultation que nous proposons.

Lire l'article »

Vous souhaitez être informé de mes actualités ?

N’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir ma newsletter.